Par 14h33 Européennes

Renforcer la coordination des politiques monétaires et budgétaires

Une note de Sebastian Diessner.

Synthèse

Cet article étudie la manière dont la Banque centrale européenne (BCE) pourrait contribuer à faciliter le financement de la transition écologique, et la façon dont elle pourrait améliorer son approche en matière de coordination des politiques budgétaires et monétaires. Il le fait à l’aune de la révision récente de son cadre opérationnel de mise en œuvre de la politique monétaire. Il montre qu’en résumé, la BCE doit oser différencier, et s’efforcer à coordonner.

Pour lire la version complète, cliquez ici

Sur l’auteur

Sebastian Diessner est professeur assistant à l’Université de Leiden et chercheur invité à l’Institut européen de la London School of Economics, après avoir obtenu son doctorat à la LSE avec une thèse sur l’économie politique des banques centrales. Ses recherches portent sur la gouvernance macroéconomique européenne, la politique monétaire, fiscale et financière, ainsi que sur les changements technologiques et institutionnels au sein de l’OCDE.

Image : Yves Klein, La grande Anthropométrie bleue, 1960, 428 x 280 cm, pigment et résine synthétique sur papier marouflé sur toile, Guggenheim Bilbao.

(Visited 97 times, 1 visits today)
Fermer